Order InsightTM pour les commerçants

Améliorez vos ventes et éliminez les impayés

je ne reconnais pas la transaction

Les inefficacités de la procédure actuelle entraînent un certain nombre de problèmes coûteux :

  • Perte de ventes, biens et services
  • Insatisfaction client / mauvaise perception de la marque
  • Augmentation des frais juridiques, amendes et pénalités : risque de perte des privilèges auprès des banques

  • Augmentation des frais opérationnels et liés à la contestation des oppositions au paiement
  • Un grand nombre d’impayés qui pourraient être évités

La bonne information. Aux bonnes personnes. Au bon moment.

Order Insight est une plateforme, en instance de brevet, qui met en relation instantanée les consommateurs et les banques avec les commerçants. Elle améliore l’expérience client grâce la résolution des incompréhensions liées à la facturation et diminue le nombre de contentieux. Le porteur de carte reçoit les informations du CRM du commerçant et le détail de la commande par le biais de l’application mobile de sa banque ou ses téléconseillers. Order Insight permet d’authentifier la vente et d’identifier plus facilement les escroqueries et les comportements frauduleux des utilisateurs légitimes des services de paiement (“first-party fraud”) sources de diminution des ventes et de procédures d’impayés qui pourraient être évitées.

Order Insight pour les commerçants

Order Insight : comment ça marche ?

Order Insight est une solution de gestion des impayés de bout en bout qui permet aux banques de disposer des données uniques de la transaction du consommateur en temps réel. Order Insight permet à toutes les parties – consommateurs, banques, commerçants –  d’analyser une vente et de la valider. Lorsqu’un consommateur conteste une charge, Order Insight partage vos coordonnées avec la banque et l’émetteur de la carte ainsi qu’un historique des transactions qui comprend la description du produit ou service, le nom du commerçant et le nom de l’appareil. Les informations de cette transaction sont disponibles pour les consommateurs via des applications mobiles intégrées à des services bancaires en ligne, fournissant ainsi des réponses immédiates à leurs questions. Si un consommateur choisit d’appeler, la banque peut très vite déterminer la nature du litige afin que vous puissiez conserver les ventes et éviter les pertes en cas d’impayés.

Avantages pour les commerçants

La Bonne information

Fournir des informations détaillées pour valider la vente (nom du commerçant, caractéristiques du produit, historique de facturation, référence de l'appareil utilisé pour effectuer le paiement) :

• Eliminer les impayés injustifiés
• Confirmer la décision d'achat et diminuer les incertitudes au moment de la facturation
• Identification des fraudes et des litiges commerciaux (first-party/ “friendly” fraud)

Aux Bonnes Personnes

La satisfaction des clients est garantie par la boucle d'informations entre le commerçant, le porteur et la banque dans un processus d'amélioration continue :

• Résolution des litiges soi-même ou dès le premier appel au service client
• Renforcer l'image de marque
• Programme fidélisation et amélioration de la gestion de la relation client
• Amélioration du parcours d'achat grâce aux retours des clients.

Au Bon Moment

Le partage des données en temps réel entre les différentes partie-prenantes contribue à résoudre les litiges au moment où ils se produisent et éliminent les recours qui impactent vos résultats :

• Conservez les revenus de vos ventes
• Présentez de façon proactive les informations sur la transaction réduit les litiges et rend inutiles les recours pour récupérer les revenus liés à des ventes légitimes.
• Diminution des coûts opérationnels et optimisation des profits

Order Insight en Action

Partage d’informations précises via Order Insight

Order Insight transmet aux consommateurs des informations tangibles sur leurs commandes via l’application mobile, le site web ou le centre d’appels de sa banque. La vente est ainsi confirmée pour une résolution rapide du litige et une meilleure expérience client. Pour les demandes de renseignements qui arrivent au centre d’appels, les téléconseillers disposent des informations nécessaires pour identifier les porteurs de carte qui chercheraient à les manipuler ou à abuser du système. Ils peuvent aussi éclairer les clients déstabilisés par une description incomplète dans leur relevé de compte et éviter les impayés coûteux qui impactent directement votre rentabilité.

je ne reconnais pas la transaction
1

PRODUIT/SERVICE : nom du produit ou service acheté et autres informations sur le produit (taille, couleur, quantité...).

Cas d'application : clarifier la description du produit ou service et valider la vente.

Exemple : il s'agit d'une commande pour une robe d'été "Sunshine" de couleur bleu taille 38.

2

Commerçant : nom, adresse, téléphone, adresse email du commerçant ainsi que les liens pertinents, y compris les termes et conditions, les informations sur la garantie et les formalités de retour.

Cas d'application : identification du commerçant et augmentation du nombre de résolutions au premier appel.

Exemple : l'achat a été effectué sur le site web de "Petite Trends" : www.pt.com.

3

Transaction et historique des contestations : activité du porteur de la carte, y compris des litiges, les remboursements, les virements, les créances douteuses.

Cas d'application : comprendre l'historique d'achat du porteur de carte et identifier les déclarations de fraude répétées.

Exemple : cet achat a été effectué le 15/02/17 et le consommateur a été actif au cours des 24 derniers mois.

4

Référence de l'appareil à l'origine du paiement : nom et type ainsi que toutes les informations disponibles sur l'appareil utilisé pour effectuer le paiement (smartphone, tablette, ordinateur portable ...).

Cas d'application : relier le porteur de carte à l'appareil utilisé pour effectuer le paiement.

Exemple :l'achat a été effectué depuis un mobile appelé "Jane's Xphone".

5

Informations confidentielles sur le porteur de carte : nom, identifiant, adresse IP, adresse, numéro de téléphone, adresse mail y compris le compte client sur le site du commerçant.

Cas d'application : faire correspondre les informations sur le porteur de la carte avec les informations détenues par la banque.

Exemple : l'achat a été effectué le 15/02/17 avec l'adresse mail Jane123@gmail.com qui correspond à ce que nous avons dans notre système.

Diminuez le nombre de litiges, les comportements frauduleux et les impayés

Demandez une fiche produit

Laissez-nous vous expliquer comment les plus grands e-commerçants améliorent leurs ventes en réduisant les comportement frauduleux des utilisateurs légitimes des services de paiement et éliminent les impayés

Ressources

En savoir plus sur les produits et services proposés par Verifi. Réduisez considérablement le volume d'impayés et vos dépenses opérationnelles.

Des millions en jeu Livre Blanc

Impayés : perte de revenus
Perdez-vous des milliers d’euros par an ?

CDRN pour commerçants

CDRN pour les commerçants
Stoppez les impayés

IoT : l’avenir du paiement

IoT: le futur des paiements
Evoluer dans la révolution des paiements

Collaboration commerçants et banques

Collaboration entre commerçants et banques
La communication pour éliminer les impayés

Verifi est en relation avec les institutions financières et les commerçants pour proposer la meilleure solution de prévention des impayés du marché.

Pour comprendre les limites de la procédure des impayés, il faut prendre en compte que 86% des clients passent par leur banque plutôt que par le commerçant pour effectuer une réclamation au sujet d’une commande. La plupart du temps il s’agit d’une fraude intentionnelle des acheteurs – elles représentent 25% à 40% du volume total des impayés des commerçants. Malheureusement, la banque ne dispose pas des informations qui lui permettraient de légitimer la vente lors du premier appel. Ils ne peuvent donc pas différencier :

  • La fraude ou litige commercial
  • La rétractation
  • Un service défectueux
  • Une demande légitime de remboursement
  • Une simple incompréhension de l’acheteur à cause d’une description de facturation trop vague

Puisque la banque ne peut valider la transaction, il ne lui reste que peu d’options. Elle a le choix entre lancer une procédure de litige ou déclarer la transaction comme frauduleuse. Elle lance une procédure compliquée qui coûte chaque année plus de 16 milliards de dollars aux commerçants en :

  • Frais judiciaires, pénalités et pertes de profits
  • Perte potentielle des droits à procéder à des transactions financières
  • Augmentation des coûts opérationnels
  • Augmentation de nombre de fraudes et des procédures d’impayés
  • Pertes de clients

Et d’autres coûts cachés plus difficiles à identifier dans votre bilan :

  • Augmentation des litiges
  • Plus d’activités frauduleuses réalisées par une personne physique ou morale représentant les intérêts de l’utilisateur (“friendly fraud” ou “fraude amicale”)
  • Risque de perte des relations privilégiées avec les banques
  • Double remboursement
  • Blocage de la trésorerie
  • Perte de marchandises ou de services en ligne
  • Coûts majorés des recours contre les rejets de paiement
  • Dépréciation de l’image de la marque
  • Aucune possibilité de résoudre les litiges
  • Trouver une solution rapide aux litiges avec un remboursement ou un remplacement


Order Insight corrige les lacunes de la procédure des impayés.

Contactez-nous

Discutons ensemble